INTRO
 

Premières constatations

Le nombre de flics s'est très nettement accru. Le nombre de barrières et contrôles en tous genres également. Serait-ce un effet pervers de notre changement de gouvernement ? Ou le résultat du merdier dû à l'engouement des années précédentes ?

Au niveau de l'organisation, c'est sûrement plus pratique, mais au niveau du participant de base, c'est moins convivial. La vue d'un flic n'est pas forcément source de joie… Pour moi en tous cas (mais peut-être est-ce dû au fond de culpabilité ancré dans mon subconscient…)

Exceptionnellement, cette année, personne n'est en retard à la gare. Comme nous sommes d'un naturel assez médisant, nous en concluons que certains auraient raté la navette précédente…